Le Journal du Hacker : Retour sur quelques mois d’utilisation

Il y a quelques mois, je tombais sur un site qui, à mon insu, propose de lire, entre autres, les articles de ce blog.
What ? Je n’ai rien demandé moi ! Qui c’est ceux-là ? Ok, truc de hackers, les mecs veulent chopper mes articles pour les foutre chez eux…
Ah non, ce ne sont que des liens 🙂
Brève sur un site qui me tient à cœur : Le Journal du Hacker.

Le Journal du Hacker, un repère de pirates ?

C’est ma première impression.
Une fois sur la page d’accueil, j’ai la sensation d’y être seul. Que les différents liens présents sont remontés par un script qui va piocher dans divers flux RSS, et les poster là. Seuls. L’endroit est acerbe.
J’ignore à ce moment là le but de ces liens, mais après tout, ça ne peut être que bénéfique pour mon blog.

En continuant à fouiller le site, j’en découvrais le but premier.

Qu’est-ce qu’on y trouve ?

En fait, le JdH (Journal du Hacker) remonte les articles d’un tas de blogs, intéressants ou pas (tout est question de centres d’intérêts), sur pas mal de choses, tournées autour d’un sujet principal: Le Libre.
Ce n’est qu’un agrégateur : Il n’écrit rien, et ne fait que mettre en avant des articles dont le public n’a pas forcément connaissance. C’est mon cas, dans les 2 sens. Je ne suis pas forcément l’actualité du libre à travers les sites des différents acteurs, aussi ce site recense pour moi ce que je n’ai pas le temps d’aller chercher.
De plus, mon blog est relativement récent et peu connu, et le JdH me permets de toucher un peu plus de public que si je me cantonnais aux moteurs de recherche.

Contrairement à un script qui remonte tout ce qui trouve, c’est la communauté qui soumet les liens à partager. L’équipe de modérateurs se réservent le droit de modifier ou effacer le contenu qui n’aurait pas sa place ici.

Je vous laisse lire leur page à propos, mais sachez qu’en résumé, le JdH est une communauté qui a pour but de présenter l’activité francophone du mouvement du Logiciel Libre et open source, mais pas que, en s’appuyant sur un logiciel libre.

Quand je dis « mais pas que », je ne peux malheureusement pas trop étaler. On trouve surtout des news sur les distrib Linux, et en règle générale sur pas mal de logiciels libres. Mais aussi du code, des réflexions sur le libre, la sécurité informatique, l’open data, … En gros, tout ce qui a rapport avec le libre.
J’en reparlerai plus tard.

Comment l’utiliser ?

Il y a des tas de façon pour suivre le Journal du Hacker, et faire le tri :

  • La page d’accueil recense les derniers articles publiés, et pas seulement par ordre chronologique. Les chroniques les plus appréciées peuvent y figurer un moment, et les autres être vite reléguées dans la pagination.
  • Le flux RSS présente un moyen rapide de faire le tri, avec votre propre agrégateur.
  • Il est également possible de suivre le JdH sur les réseaux sociaux. Ainsi ils publient sur Twitter, Diaspora* et plus récemment, sur Mastodon.
  • Enfin, le blog du JdH propose chaque semaine la liste des 10 articles les mieux notés de la semaine, utile pour ne pas rater ‘un moment fort’ 😉 Ce blog est également l’occasion d’en apprendre plus sur la vie du Journal du Hacker, et d’y trouver du contenu écrit par l’équipe, comme l’entretien avec Cédric Moreau, développeur d’outils pour les monnaies libres.

Coté tri, il est possible de filtrer les sujets par marque, ou de chercher ce qui vous intéresse avec le moteur de recherche.

Le logiciel propose bien d’autres solutions pour épurer le contenu, que je vous laisse découvrir.
Personnellement, je consulte régulièrement la page d’accueil et suis le JdH sur les réseaux sociaux, ce qui me permet de tout voir passer, ou presque.

Comment contribuer ?

Tout d’abord, en créant un compte. Le système d’inscription est un peu particulier puisque lorsque vous tentez de vous enregistrer, vous créez en fait une demande d’invitation.
Chaque membre est alors en droit de valider cette invitation, et vous apparaissez ensuite sur une sorte d’arbre des utilisateurs, où chaque membre est un nœud qui contient les membres qu’il a validé.

Une fois connecté, vous pouvez alors soumettre vos articles ou ceux du voisin, les commenter et voter pour ceux qui vous paraissent bien.

Je n’aime pas le mot ‘bien’, mais je n’ai rien d’autre qui me vienne en tête et qui pourrait qualifier le pourquoi du vote. Parlons en.

Pourquoi voter ?

En effet, c’est totalement subjectif : Certains vont voter pour les sujets qui les intéressent, d’autres s’ils sont d’accords avec le point de vue de l’auteur, parfois remonter un article bien écrit, …
A cela, il n’y a pas de recette : Chacun est libre de voter comme il l’entend.

Pour ma part, je vote assez peu au final. Pas que les sujets me déplaisent, mais parce que peu m’intéressent vraiment. J’en lis peut-être une petite moitié, qui sont en général des pensées du libre, des brèves sur un soft que je ne connais pas, ou au contraire traitant d’un de mes centres d’intérêts.
Sur ces publications, je ne voterai que si l’article m’a apporté quelque chose d’utile, si j’y ai découvert une astuce, un logiciel, un argument. Parfois même, je voterai pour un article qui ne partage pas mes convictions.

Mais est-ce réellement utile ?

Sachez tout d’abord qu’il n’y a pas d’option pour ‘downvoter’, c’est à dire de voter négativement pour un lien. D’après ce que j’en comprends, l’équipe n’est pas pour. Et puis de toute façon, je pense que cela ferait plus de mal que de bien.
Pour voir, il faudrait tester bien sûr, mais cela aurait certainement un coté trop négatif.

Prenons mon cas : Si je lis pas mal mais que je ne ‘upvote’ pas souvent, c’est que quelque part l’article ne m’a pas convaincu/plu. Dois-je le ‘downvoter’ ? Si non, dans quel cas ? Si oui, combien feront comme moi ?

Pour tous les articles postés, certains ne passent pas la barre des 2 votes. Pourtant j’imagine qu’ils sont bien lus. Imaginez un instant que chaque lecteur à qui il n’a pas plu le ‘downvote’. Et même pour ceux qui ont plus de votes positifs, au final on se retrouverait (opinion perso) avec pas mal d’articles dans le négatif, juste parce que les goûts de Paul ne sont pas partagés par la communauté.

Mais ce n’était pas la question : Est-ce réellement utile de voter (sur le JdH hein) ?

Pour le moment, je dois reconnaitre que les votes ne font pas tant d’effet que ça. Si la page d’accueil fait un savant calcul pour faire remonter les brèves les mieux notées sur celles qui le sont moins, parfois en reléguant les plus récentes en bas, cela ne se voit pas beaucoup. Je dis pour le moment car cela peut évoluer bien sûr.

Action – Réaction

Car ce qui semble manquer, ce n’est pas l’activité, les liens. Non, il y a de ça à foison. Ce qui pêche pour moi, ce sont les réactions.

Bien évidemment, je ne fonde pas mes dires uniquement sur mon propre cas, mais il m’arrive régulièrement de commenter des sujets (je compte environ 3 fois plus de commentaires postés que d’articles). Mais j’ai rarement une réponse. Rien à redire à cela : Si personne ne trouve mon commentaire intéressant ou que personne n’ait envie de répondre, normal que ma réaction reste seule. Cela n’encourage toutefois pas à commenter régulièrement.

J’ignore à quoi cela est dû.
Peut-être les commentaires ne sont-ils pas assez mis en avant. Le système fait que sur la page d’accueil, en cliquant sur un lien, vous tombez directement sur le site de l’auteur et non pas sur d’éventuels commentaires postés, idem sur le flux RSS. Il y a bien un lien vers les commentaires, mais le lecteur est normalement attiré par le titre et non pas par le petit lien plus bas.
Ou alors, est-ce dû à la façon d’utiliser le Journal du Hacker ? Si je suis tout cela, combien font comme moi ? Il est probable que de nombreux utilisateurs utilisent cet outil autrement, par les RSS ou réseaux sociaux, et n’atterrissent donc jamais sur le site lui-même.
Ou peut-être les gens préfèrent-ils réagir sur le site de l’auteur, à juste titre.

De très nombreux articles

Il y a, comme je le disais plus haut, énormément d’articles qui tombent chaque jour. Pas sûr que quelqu’un ai le temps de tout lire, surtout quand on voit certains pavés. A ce propos, je m’excuse d’avance de la longueur de celui-ci, je le pensais bien plus court au départ 😉

Mais n’y en a t-il pas trop ? A cela, c’est encore personnel. Si vous aimez suivre l’actualité de toutes les distributions Linux et les astuces qui vont avec, vous serez chez vous. En revanche, pour celui qui ne cherche que du Mysql ou de l’open hardware, passez une fois tous les 15 jours, vous ne manquerez rien 😉
Ce n’est pas une critique : Le JdH ne produit rien. Aussi s’il y a peu de sujets autour d’une thématique, c’est plutôt que la blogosphère en parle peu, et non pas que le sujet ne passionne personne.

Il y en a donc pour tous les goûts. Mais si certains se plaignent que trop d’articles sont remontés, n’est-ce pas tout simplement à cause d’une thématique générale – le Libre – très vaste ?

J’avoue qu’il y a des parutions dont je me passerai bien. Les MaJ de Linux, des applications, les astuces pour ces softs qui ne m’intéressent pas, ce n’est pas ce que je cherche sur le JdH. Au contraire, de l’information pour guider le jeune libriste en herbe que je suis me plairait beaucoup plus. Mais plutôt que de râler, je prends, je filtre, je participe (un peu).

Quelle thématique ?

Je le disais tout à l’heure, le thème principal abordé est ‘Le Libre’, avec tous ses satellites. Aussi on y trouve des applications, des réflexions, etc mais pas que. On peut parfois tomber sur de la politique, assez en vogue en ce moment 😉 , ou quelquefois, d’autres sujets plus rares sur ce thème.

J’ai parfois du mal à savoir si le sujet que je vais poster (rare) a sa place sur le JdH. Alors si c’est gratuit, libre (ça l’est toujours), je soumets, non sans crainte d’être à coté de la plaque. En effet, je ne saurai vous dire où se situe la barrière des choses à aborder : On va y trouver comment faire de l’hébergement, du code serveur, de l’accessibilité, mais pas de référencement.

En fait, j’ai même parfois la sensation que les faits se contredisent : On va tantôt voir un article sur ‘Comment récupérer le MDP d’un utilisateur Windows‘, mais un autre sujet abordant sensiblement la même thématique se fera lui modérer.

Mais je sais qu’il est impossible d’avoir une ligne de conduite franche, une liste exhaustive de thèmes autorisés ou non tellement le sujet est vaste, alors je m’étonne dans mon coin, et je passe à autre chose.

Un petit mot pour conclure ?

Je terminerai en disant que le Journal du Hacker n’est pas, comme toute application, un outil parfait. J’en ai ressorti quelques points, qui ne sont pas vraiment bloquants. Non, il faut s’y faire, accepter de faire le travail de tri soi même, de se voir proposer des articles déjà lus ailleurs, et le prendre comme il est.

Pour ma part, j’en ai presque fait mon outil de veille principal, hormis pour ce qui touche à la programmation, et a été un des principaux sites qui m’ont permit d’avoir un nombre satisfaisant de visiteurs.
Un gros merci à eux !

PS : Le Journal du Hacker est le 2ème référent de ce site en terme de visites, en excluant Google.

9 Commentaires

Ajouter un commentaire

  1. Salut,

    J’ai un peu la même expérience que toi concernant le journal du hacker. Un jour, je n’ai pas compris pourquoi le trafic de mon site avait subitement augmenté. J’ai constaté que c’était à cause d’un lien bien précis : https://www.journalduhacker.net.

    Depuis, c’est devenu pour moi aussi mon outil de veille principal et je serai toujours reconnaissant à ce site de m’avoir donné une visibilité qui me suffit amplement et de m’avoir fait découvrir une communauté de blogueurs dont je ne soupçonnais pas l’existence.

    Petit point négatif à mon goût: je trouve le design un peu trop austère. Ça manque d’images.

    Benoît.

    • Salut !

      En effet, j’ai la sensation que l’on partage un peu le même sentiment vis à vis du JdH.
      En revanche, concernant le design, je le trouvais également trop ‘brut de pomme’ lors de mes premières visites, maintenant moins.
      J’ignore si je m’y suis fait ou que cet aspect minimaliste où seule l’information est important me plait plus que je ne l’aurai cru 😉

      Merci de ton retour.

  2. Un excellent article camarade ! Merci à toi ! Effectivement c’était pas une brève 😉

    Tcho !

    • Merci l’ami !

      Je t’avoue que je n’étais pas certain du sort que cet article allait subir sur le JdH, et m’étais déjà préparé à le défendre 😉
      Non pas que j’avais peur de la réaction du JdH, mais que la communauté ne voye que les quelques points que j’ai cité comme une attaque, ce qui n’est évidemment pas le cas.

      De plus, mais j’ignore si c’est utile de le rappeler, cet article ne vise pas trop les utilisateurs du JdH, qui connaissent déjà tout ça, mais surtout le public qui ne le connait pas.

      • Yo,

        La communauté du Jdh est saine, il y a beaucoup de professionnels, ils sont plus mesurés et quand ils commentent c’est davantage pour être constructif que pour troller. Il n’y avait aucune raison que ton article soit mal reçu, d’ailleurs il fait un bon score.

        C’est typiquement le genre d’articles que j’apprécie qui remontent et détaillent les soucis rencontrés par les utilisateurs/contributeurs. Un outil n’est pas parfait, il faut l’apprivoiser, voir notre besoin, éventuellement le bidouiller pour qu’il fasse mieux ce qu’on lui demande.

        J’ai traité tous les articles que je voulais sur mon blog normalement le prochain que je vais écrire sera sur le downvote (normalement parce que la vie nous réserve des surprises et que je viens de démissionner lol).

        Tcho !

        • C’est vrai, et ça se ressent clairement.

          C’est d’ailleurs un contraste avec les communautés plus grand public que j’ai pu fréquenter. Tu vois, sans le savoir je te fais un cadeau. Voici le titre d’un de tes prochains articles : « Le Journal du Hacker est-il destiné à tous ? » 😉 Plaisanterie à part, c’est agréable.

          Sinon, et j’espère que ce n’est pas le cas, il ne faut pas voir les quelques points remontés comme des soucis. Cela tient plus du confort personnel que du défaut selon moi. Pour les commentaires par exemple, si d’autres peuvent partager mon avis et penser que tomber sur les coms avant l’article directement est une bonne idée, d’autres penseront au contraire que le fonctionnement actuel est optimal.

          Sinon, je viens de voir que j’avais raté l’article ‘Perso : Être et avoir‘, je file ! Vivement le prochain, et bon courage au sujet de ta démission, fallait oser 😉

  3. Merci pour ce chouette retour.
    Les commentaires : c’est un vaste sujet de questionnement pour le Jdh, j’en conclus temporairement que cela dépend d’une masse critique d’utilisateurs actifs, cette masse n’est pas atteinte, mais Rome ne s’est pas faite en un jour …
    Suis d’accord qu’on ne met pas assez en avant les commentaires, mais le design est comme ça actuellement.

    Comme j’aime bien les trucs pratiques, il existe un flux rss pour les commentaires :
    https://www.journalduhacker.net/comments.rss
    (et si tu est connecté, ce flux est personnalisé selon tes filtres !)

    PS: tu n’as pas cité le blog : https://blog.journalduhacker.net

    • Merci à toi.

      C’est vrai que j’aimerai débattre des articles via les commentaires, et je pense sincèrement que ça viendra. D’ailleurs, pas plus tard qu’hier, il y en a eu un paquet 🙂
      Façon, comme pour mon article sur Framagit (où je dis n’avoir récolté aucune étoile), suffit que je poste une affirmation pour que la communauté concernée me fasse mentir ^^

      Merci pour l’astuce des RSS que je ne connaissais pas. Je comprends maintenant la mention ‘1 user filtering’ sur les marques 🙂 Mais bien que pratique pour faire du tri, je ne l’utiliserai pas, car c’est au final retomber dans sa zone de confort de lecture.
      C’est aussi pour ça que j’aime le Journal du Hacker : Il me fait découvrir plein de choses que je n’aurai pas lu, et filtrer ainsi les flux c’est un peu revenir à ça.
      De plus, les commentaires n’y apparaissent pas 😉

      PS : Au temps pour moi, c’est rajouté (dans comment l’utiliser).

  4. J’aime beaucoup le JdH, cela à vraiment été une révélation pour moi. Au début on m’a proposé une invitation, je me suis inscrits sans être trop convaincu.

    Maintenant je ne m’en passe plus ! Et puis quand je fais un article qui rentre dans les domaines abordés, j’en profite pour le partager.

    Je trouve aussi que le communauté est très saine, avec des commentaires de qualité !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

*

© 2017 Max-Koder — Propulsé par WordPress

Theme par Anders NorenHaut ↑