Suite à une installation ratée de Xubuntu (lui fonctionnait, plus mon Windows en dual boot), j’ai dû reformater mon PC. Plus rien, mais ce coup-ci, j’avais des sauvegardes 😉
Bref, j’ai voulu allégé mon système avec des programmes plus légers. Netbeans n’étant pas des plus légers, je me suis mis en quête d’une alternative gratuite (et libre tant qu’à faire) pour coder du PHP, HTML etc.

Exit les classiques Sublime Text etc, je voulais quelque chose que je n’avais jamais essayé. Et je suis tombé sur Atom.

Léger tel l’ Atom ?

Atom est un vrai IDE (environnement de développement intégré) pour PHP (entre autres) propulsé par Electron, qui permet de créer des applis de bureau en JS/HTML/CSS. Les 2 sont développés par Github et sous licence MIT.

Au téléchargement, l’install pèse 113 Mo pour la version 64 bits. Une fois installé, j’en ai pour 850Mo sur mon disque.

Lançons la bête. Je créé un projet, ouvre 6 petits fichiers PHP.
Aie ! L’appli se découpe en 5 processus qui me prennent au final plus de 365 Mo de RAM..

Vraiment léger ? Au final, non. Je m’attendais à un truc assez light, mais ce n’est pas ça.

L’utilisation

Lorsqu’on utilise le soft, le tout est assez réactif, plus que Netbeans en tous cas, et bien mieux qu’Eclipse. On sent qu’il n’y a pas la surcouche moisie de Java 😉

Dans le fonctionnement général, c’est un gros éditeur de texte. Explorateur du projet et fichiers à gauche, fichiers ouverts au centre. Pas trop d’extras fournis par défaut.

En revanche, on notera la présence de certains packages intéressants, comme la possibilité de visualiser en direct le rendu d’un fichier markdown :

atom1

Produit venant directement de Github, je m’attendais évidemment à pouvoir interagir avec le repo Git du projet. Sur le screen ci-dessus, on voit que le soft dialogue avec le repo (les fichiers non commités apparaissent en vert). Il est d’ailleurs possible de faire un diff.
Par contre, aucun moyen de faire un pull ou un commit. Vraiment pas génial.

L’autocomplétion

Si je me fais chi** à chercher plus loin que Notepad++, c’est que je veux un vrai IDE, et pas un éditeur de texte amélioré. Aussi, j’attends que l’autocomplétion soit irréprochable. J’ai testé :

Ce n’est pas de l’autocomplétion, c’est du placement de mots au hasard !!!

Je n’exagère rien. L’autocomplétion est sincèrement inexistante.

J’ai créé pour l’exemple une simple classe avec 2 attributs. Le soft n’est même pas capable d’en retrouver un !

atom2

Non non, l’image n’est pas tronquée ou retouchée…

A la place, j’ai droit à des instructions qui parfois n’ont rien à voir là où on attend un attribut ou une méthode. Et encore, il faut à chaque fois écrire le début, sinon aucune proposition.

Je tape alors le nom complet de mon attribut. Et là, c’est le bouquet :

atom3

Mon attribut n’apparait même pas en tête de liste. Si vous avez le malheur de valider, vous vous retrouvez avec un nom de classe qui n’a rien à foutre derrière une telle syntaxe. Oui, je me suis fait avoir. Plusieurs fois 🙁
Au passage, j’ai déclaré 2 fois ma classe TootoPHP, mais rien ne semble poser problème..

J’ai tenté de pousser un peu les tests, en me disant qu’ Atom n’aimait pas le PHP et était plus à l’aise avec HTML/CSS.
J’ai ainsi créé des div avec des noms de classe dans un fichier HTML, et créé un fichier CSS pour mettre en forme ces éléments.

Rien ! Dans le CSS, aucune proposition des classes déclarées dans le HTML, le néant. Coder mon site avec le bloc-notes de Windows m’aurait pris le même temps ^^

Tu l’as gardé ?

Pensez bien que non, je vais vite fait désinstaller cette appli ce bloc-notes et me remettre sur Netbeans.

Pour ceux qui cherchent du léger et gratuit, je recommande plutôt Komodo Edit, la version gratuite et multiplateforme de Komodo.

Et vous, vous utilisez quoi ?